C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit de Samboyy

C'est mon p'tit doigt qui me l'a dit de Samboyy

Papier (160 pages) aux éditions Leduc graphic le 12 janvier 2022

 

Résumé de l’éditeur :

 

Une BD autobiographique sur l’inceste qui parvient à dénoncer l’horreur avec intelligence, profondeur et même humour, sur fond de résilience.
« Je suis née dans une famille a priori normale et sans histoire. J’ai 9 ans quand mes parents divorcent et que ma mère se remet en couple. Tout bascule peu de temps après : mon beau-père abuse de moi et me fait vivre un enfer pendant plus d’un an. Comment trouver la force de parler quand on n’a que 11 ans ? Je la trouve cette force pourtant, mais ma parole est bafouée et mon vécu nié. Comment une famille en apparence aimante a pu transformer ma vie en un véritable abîme d’angoisses et de souffrances ? Comment survivre et se reconstruire après ça ? » Une BD pour lever le tabou de l’inceste et donner l’espoir : oui, tout le monde est concerné, oui, il faut en parler et, oui, on peut se relever.

Continuer la lecture de « C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit de Samboyy »

Maman, maman, maman de Cévany

Maman, maman, maman de Cévany

Papier (128 pages) aux éditions Leduc Graphic le 9 février 2022

 

Résumé de l’éditeur :

 

Chronique d’un burn-out maternel (qui finit bien !)
Après la naissance de son deuxième enfant, Maddie plonge dans le burn-out maternel. Elle ne se reconnaît plus, elle culpabilise et la honte la pousse à s’isoler. Elle est seule face à ses difficultés puisque ses proches ne semblent pas saisir l’ampleur du problème. L’histoire de Maddie, c’est l’histoire de beaucoup de mères de notre époque, qui sont épuisées et qui perdent les pédales. Une BD sensible, drôle et puissante qui retranscrit au plus juste l’état émotionnel de ces mères et permet de libérer la parole sur ce thème encore tabou. Une lecture qui permet de mieux comprendre le mécanisme du burn-out maternel, de l’éviter ou de s’en sortir, car, oui, on peut s’en sortir !

Continuer la lecture de « Maman, maman, maman de Cévany »