Sortie littéraire à la une #1 l’équarrisseur

L’Equarisseur

 

 

Je vous avais présenté ce week-end sur les réseaux sociaux le livre de Nadine Matheson, « L’Equarisseur », que je venais de recevoir en service presse de la part des éditions Seuil dans leur collection Cadre Noir.

Je vous en reparlerais très prochainement après ma lecture.

En attendant je vous laisse avec le résumé de l’éditeur, sa page 99, et mon bref avis sur le début de ma lecture. Ainsi qu’une courte présentation de l’auteure.

Résumé de l’éditeur :

 

Lorsque des morceaux de cadavres sont retrouvés sur les rives de la Tamise, l’inspectrice Anjelica Henley pense immédiatement à Peter Olivier, alias l’Equarrisseur, emprisonné à vie pour avoir démembré ses sept victimes. Elle l’a elle-même mis derrière les barreaux et en a payé le prix : poignardée, elle a failli y laisser la vie et a passé de longs mois ennuyeux derrière un bureau.

De nouveau sur le terrain, elle cherche à retrouver ce copycat dont les motivations sont opaques. Et le choix des victimes, incompréhensible.

Mais rapidement, Henley comprend que ce tueur lui adresse des messages tout à fait personnels.

Pour l’arrêter, Henley doit affronter ses propres démons et revivre en plus intense ce qu’elle a déjà éprouvé avec l’Equarrisseur.

 

La page 99

 

 

Ford Madox écrivain et éditeur, avait développé la théorie selon laquelle si nous lisions la page 99 d’un livre, nous pouvions savoir à coup sûr si ce livre était ou non fait pour nous.

Alors faite vous votre propre idée avec la page 99 du livre de Nadine Matheson « L’équarrisseur ».

 

_ Ouais. Ils sont deux. OK. OK. Ouais, je sais. A plus. L’inspectrice poussa un soupir agacé tout en faisant jouer sa nuque pour chasser la raideur qui la gagnait. La gardienne lui rendit leurs cartes et la porte de sécurité s’ouvrit. Les policiers subirent une fouille au corps _ la barrette à cheveux d’Henley atterrit dans une poubelle _ puis attendirent que les gardiens sans visage de la salle de contrôle comparent leurs empreintes digitales à celles figurant sur leurs cartes.

_ C’était un peu intense, admit Ramouter en remettant sa veste quand s’ouvrirent devant eux d’autres portes de sécurité.

Un gardien les guida le long d’un petit jardin où travaillaient trois prisonniers en survêtement bordeaux. Le parterre de dahlias quasi fluorescents paraissait déplacé dans ce décor par ailleurs sinistre. Les détenus interrompirent leur tâche pour lorgner Henley. Elle ignora le sifflement vulgaire qui retentit au moment où elle dépassait le bâtiment principal pour se diriger vers le Quartier de Haute Sécurité.

Quinze portes de sécurité plus tard, les visiteurs atteignaient la prison dans la prison.

_ Attendez ici, leur intima le gardien.

On entendait au loin une télévision murmurer, des portes claquer.

Un homme assez petit, flanqué d’un deuxième gardien qui tenait en laisse un labrador noir, se présenta dans le couloir.

_ Bonjour, dit-il en tendant la main à Ramouter. Je suis Terry Wallace, le gouverneur. Inspecteur Henley ?

_ Euh…non, répondit le stagiaire en reculant d’un pas.

_ Oh … mes excuses.

 

 

Mon bref avis :

 

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas encore atteint la page 99, je l’ai donc découverte en la retranscrivant. Pourtant je peux déjà dire que dès les premières lignes on est happé par l’histoire. Les rebondissements s’enchaînent. Présageant une bonne intrigue comme je les aime.

 

 

Nadine Matheson

 

Née

à Londres, Royaume-Uni

Site Internet

http://www.nadinematheson.com

Twitter

nadinematheson

Genre

Thriller

 

Nadine Matheson est née et vit à Londres. Elle a commencé sa vie professionnelle à la BBC et exerce maintenant en tant qu’avocate de la défense pénale. En 2016, elle a remporté le concours d’écriture policière de la City University et a obtenu la maîtrise en écriture créative (Crime/Thriller Novels) à la City University of London avec distinction en 2018. Son roman policier, The Jigsaw Man, a été publié par HQ le 18 février 2021. et Hanover Square Press le 16 mars 2021. The Jigsaw Man a été sélectionné pour la télévision par Monumental Television.

 

www.twitter.com/NadineMatheson

www.nadinematheson.com

www.instagram.com/queennads

(Notes Goodreads)

 

 

Où se procurer le livre

 

Dans toutes les librairies, certaines en commande.

Sur Amazon en format papier ou numérique

Sur Cultura

Sur Decitre

Et à la FNAC

Vous aimez ? Alors partagez le ;)
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Une réponse sur “Sortie littéraire à la une #1 l’équarrisseur”

  1. Merci pour ce partage. Le livre ne me tente pas vraiment, mais ce concept de la page 99 me plaît beaucoup. J’ai un rendez-vous sur le même principe, sur mon blog, mais sur la page 31, mais je trouve que prendre la page 99 est plus intéressant car on est plus avancé dans le livre.
    Est-ce que cela t’embête si je reprends l’idée pour en faire un rendez-vous hebdomadaire ? Juste la page 99, pas la « sortie littéraire à la une ».
    Bien sûr je citerai ton blog ainsi que ton explication sur Ford Madox. 😉

Mon blog se nourrit de vos commentaires ♥