Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Papier (432 pages) existe aussi en numérique et en audio – Paru le 4 juin 2020 aux éditions Prisma

 

Résumé de l’éditeur :

 

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies ? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

Mon avis :

 

J’ai ce titre dans ma bibliothèque depuis des années. Depuis sa sortie en fait, j’avais été séduite par sa quatrième de couverture, les avis plus que positifs des ami(e)s lecteur(trice)s n’ont fait que confirmer mon envie de l’ajouter à ma PAL. C’est d’ailleurs là qu’il est resté tout ce temps. Je ne me suis pas plus intéressée au film. Je ne sais pas pourquoi plus je mettais du temps à le lire moins j’avais envie de le commencer. Pire j’avais fini par me persuader qu’il s’agissait d’un livre d’horreur et donc qu’il valait mieux que je passe mon chemin.

 

Puis est venu le moment de préparer ma PAL pour le Pumpkin Autumn Challenge. J’avais la catégorie parfaite pour ce livre. Seulement avec 3 déménagements en à peine 5 ans de temps, et des caisses de livres parsemées ici et là, j’ai été incapable de remettre la main dessus lorsque j’ai voulu le commencer. Parallèlement je paye depuis des années l’abonnement Audible, pratiquement pour rien, vu que je ne l’utilise pas. Mais j’étais bien contente de voir que ce titre était disponible en audio. 😊

 

C’est donc en version audio que j’ai découvert Miss Peregrine et les enfants particuliers. Le hasard fait souvent bien les choses. En réunissant une expérience qui ne m’avait jamais vraiment convaincue, à un livre qui ne m’inspirait plus vraiment. En réalité j’ai pris un réel plaisir à écouter la voix de Benjamin Jungers. Il a su me rendre la découverte de l’œuvre de Ramson Riggs captivante dès les premières minutes. Grâce à lui, je sais que dorénavant il y aura toujours un livre audio dans ma PAL mensuelle et pas uniquement pour des livres de développement personnel comme c’était le cas jusqu’à présent.

Tous les enfants ont grandi en écoutant les histoires que leur racontaient leurs parents ou grands-parents. Ou du moins devrions nous toujours grandir ainsi. Mais si pour la plupart les monstres et les princesses de ces fameuses histoires n’étaient que des personnages fictifs. Jacob lui avait le sentiment que les fameux enfants particuliers dont son grand-père lui parlait étaient bien réels. Et les horribles monstres également. Du moins pendant très longtemps, car ses parents et la rationalité de la vie, ont fini par lui faire penser tout le contraire. Même lorsque son grand-père lui parlait des enfants particuliers avec photos à l’appuis, Jacob arrivait à se persuader en grandissant qu’il ne s’agissait en réalité que de photos retouchées.

 

Cependant un évènement va tout changer et confirmer à Jacob que son grand-père ne lui avait jamais menti, que toutes ses histoires étaient réelles. Le jour où se dernier sera sauvagement agressé et que Jacob découvrira un monstre horrible non loin du vieil homme. Monstre que lui seul semble voir.

 

Dès lors le livre devient hyper addictif et on a qu’une envie en savoir toujours plus, les 8h d’écoute se sont enchaînées sans que j’y prenne vraiment garde. Dès que j’avais un moment de libre je branchais mes écouteurs et hop je rejoignais Miss Peregrine et les enfants particuliers. Tout comme Jacob parti sur les traces de son grand-père et de ses secrets j’étais impatiente, ou déçu suivant les découvertes du jeune héros.

 

J’ai aimé la logique et le résonnement du héros de Ransom Riggs, il se pose les bonnes questions. Surtout j’ai adoré son humour.

Si j’avais déjà eu quelques doutes quant à son thérapeute je dois dire que les facultés des Estres ont dépassé ce à quoi je m’attendais. D’ailleurs à ce moment-là, j’ai admiré le tour de force de Benjamin Jungers et sa panoplie de voix.

 

Bien évidemment la fin du livre s’accélère et nous laisse sur notre faim, annonçant un second tome qui semble être tout aussi passionnant, du moins je l’espère. Je ne l’ai pas encore dans ma PAL, mais comme il me reste des crédits audios non utilisés, je pense que c’est de cette façon que je continuerais l’aventure.

 

Miss Peregrine et les enfants particuliers en bref

 

Miss Pergrine et les enfants particulier de Ransom Riggs est un livre addictif. Jacob le jeune héros de l’histoire nous emmène avec lui sur les traces du passer de son grand-père. Comme lui, on se pose un tas de questions. Si je me doutais de certains côtés malveillants concernant quelques personnages, tout comme Jacob j’étais bien loin d’imaginer ce qui l’attendait. Je me suis tout de suite attachée aux personnages, celui du héros de Ransom RIggs évidemment, mais également aux enfants particuliers. Miss Peregrine m’a paru dans ce tome encore peu développé, je n’ai pas réussi à vraiment la cerner.

 

J’ai adoré l’expérience audio pour ce titre. Benjamin Jungers apporte un vrai plus et donne envie de continuer l’écoute on ne voit pas défiler les 8h40 que dur l’œuvre. Il a un ton juste pour le côté humour de Jacob, ce dernier ne manque pas de réparties ! Il a également un panel de voix incroyable. En général jusqu’à ce jour, je n’étais pas fan des livres audio, mais pour celui-ci je recommande à 100 %

 

Note : 17/20

A lire si vous aimez : les quêtes un peu étranges, les secrets du passé qui se dévoilent progressivement

Fuyez si : vous n’aimez pas les monstres au sens propres, comme au sens figuré. Les histoires de boucles temporelles.

Vous aimez ? Alors partagez le ;)
 
 
     

Mon blog se nourrit de vos commentaires ♥