Les Chroniques de Cromwell d’Avery Blake T1 le silence de l’hiver

Les Chroniques de Cromwell T1 le silence de l'hiver

Papier (332 pages) existe aussi en numérique et en abonnement Kindle – Paru le 19 octobre 2020 aux éditions Teen spirit 

 

Résumé de l’éditeur :

 

Être normal, c’est surfait. Enfin, ça, c’est ce que se dit Oliver Cromwell. Persécuté par ses camarades parce qu’il est différent, Oliver est surtout un passionné de paranormal ; quand son nez n’est pas fourré dans son carnet de croquis, à dessiner des maisons hantées et des monstres, lui et sa meilleure amie Bailey traînent dans des bâtiments abandonnés, ou font de longues balades (absolument pas romantiques) dans des cimetières à chercher des revenants. Mais tout change lorsqu’ils tombent nez à nez avec un fantôme. Un vrai de vrai. Heureusement qu’il peut compter sur Madame Glass, une médium qui vit dans le manoir victorien au bout de sa rue. Avec son aide, il se trouve une destinée complètement inattendue. Et (comme si avoir seize ans n’était pas déjà assez compliqué), il tombe amoureux du mystérieux résident du manoir ! La ville ensommeillée d’Iris Hollow renferme de nombreux mystères. Et Oliver est sur le point de se retrouver en plein milieu des ennuis. Plongez dans une romance LGBT paranormale qui vous fera sourire, mais attention, vous dormirez peut-être avec la lumière allumée. Attention : ce roman contient des éléments qui pourraient s’avérer dérangeants pour certains lecteurs, notamment du harcèlement et de l’automutilation.

Mon avis :

 

Comme souvent ces temps-ci, j’ai découvert ce livre dans le cadre du Pumkin Autumn Challenge. Il entrait dans la catégorie « Princesse, princesse ». Alors que je cherchais le titre référence, mes yeux sont tombés sur le livre d’Avery Blake. Tout d’abord intriguée par la couverture, je fus ensuite séduite par le résumé.

Une histoire paranormale en cette veille d’Halloween, je m’en frottais d’avance les mains.

Je n’ai eu en fait qu’un seul problème avec ce livre, c’est que le tome 2 n’est pas encore disponible !!!

Imaginez un peu, que vous soyez Gay, que vous ayez en plus du mal à l’assumer, mais qu’en plus vous ne trouvez rien d’autre que de tomber amoureux d’un fantôme ! Non mais franchement ! J’ai adoré ce roman. Bon évidemment j’ai eu envie de secouer un peu Oliver, comment peut-il passer à côté de certaines évidences. Comme on dit : « il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ».

Je me suis tout de suite attachée au héros d’Avery Blake. Il est à la fois singulier, touchant et bourré d’humour. Oliver Cromwell est fan d’Harry Potter, et ses répliques cinglantes en référence au petit sorcier à lunette face à ses propres découvertes n’ont pu que faire rire la fan que je suis. Il reste malgré tout un adolescent avec la caractéristique de ces derniers, il ne supporte pas qu’on lui cache des choses le concernant.

Ce T1 des chroniques de Cromwell est un peu difficile à classer. Il surf sur la fantasy avec un mélange de ghost whisperer.

Oliver a une obsession le manoir victorien au bout de sa rue. Qu’elle ne sera pas sa surprise (et la mienne par la même occasion) de constater que sa propre histoire est liée à ce manoir.

 

Une fois que j’ai eu commencé ma lecture, j’ai eu bien du mal à poser le livre chaque fois que j’y étais obligée. Il est addictif, non seulement par ses personnages, mais également par ses constants rebondissements. Si j’en ai vu arriver certains, d’autres au contraire m’ont totalement surprise.

 

Ce premier tome est également une belle leçon de vie, la découverte de ses dons obligera Oliver à grandir en ce posant les bonnes questions. Il m’a touché lorsqu’il s’est senti dépassé au point d’avoir peur de lui-même. C’est également une belle leçon d’amitié. Celle qui l’unira à Mme Glass, la propriétaire du manoir. Mais également celle de Bailey sa meilleure amie prête à affronter ses propres peurs par amour pour Oliver.

 

Les chroniques de Cromwell T1 Le silence de l’hiver en bref

 

Les Chroniques de Cromwell T1, le silence de l’hiver d’Avery Blake est un livre addictif. Avec des personnages attachants, Oliver bien sûr, mais également les personnages secondaires tels que Mme Glass et Bailey. Avery Blake ne laisse aucun répit à son héros et ses lecteurs, les rebondissements se succèdent, un coup commencé on à beaucoup de mal à lâcher ce livre. Je vous le disais en début d’article, je regrette que le tome 2 ne soit pas déjà disponible, car la fin de ce premier tome annonce une suite prometteuse qu’il me tarde de découvrir.

 

Note : 18/20

A lire si vous aimez : les belles histoires d’amitié, les amours impossibles, les sorciers qui se découvrent…

Fuyez si : vous n’aimez pas le genre paranormal.

Vous aimez ? Alors partagez le ;)
 
 
     

Mon blog se nourrit de vos commentaires ♥