DĂ©fi cookies đŸȘ

 

Mon_pot_Ă _cookies[1]

 

Il y a quelques semaines, je m’étais mis dans la tĂȘte de lire les indispensables de la littĂ©rature jeunesse des 8 – 14 ans.


Ce matin, alors que je lavais les sols du restaurant pour ce second jour de rĂ©ouverture aprĂšs le corona virus, j’en profitais pour mĂ©diter sur de prochains parfums de cookies.

J’ai eu comme une rĂ©vĂ©lation, une Ă©vidence.


Rappel toi, je te disais que je n’étais pas douĂ©e pour la pĂątisserie, et que je ne savais pas ce qui composerais ma future carte.


En rĂ©alitĂ©, ce n’est pas tout Ă  fait un hasard si j’ai commencĂ© Ă  m’entraĂźner sur les cookies.

Je t’en parlais dans mon dernier article consacrĂ© Ă  mon futur salon de thĂ©-librairie, je prĂ©fĂšre me tourner vers la pĂątisserie de conservation, pour ne pas avoir Ă  passer le CAP de pĂątissier qu’impose la pĂątisserie fraĂźche. (si tu es nouveau sur le blog et que cela est du chinois pour toi, tu trouveras dans cet article de quoi il retourne.)

L’une de mes meilleures amies ne cesse de me rĂ©pĂ©ter “qu’on ne vend bien que ce qu’on aime bien”.

 

Cookies-au-chÚvre-au-chocolat-mentholé-et-fraises-mini-pizza-grandir-avec-les-livres
Devine quoi ? J’adore les cookies ! Entre une religieuse ou un bon gros cookies, je ne vais pas hĂ©siter bien longtemps.

Je me suis entraĂźnĂ©e sur les cookies en prenant le contre-pied de la citation de mon amie. Si je ne peux pas vendre un gĂąteau et que je le garde pour ma consommation personnel, j’aime autant qu’il soit Ă  mon goĂ»t.

 

DĂ©fi cookies : tout miser sur sa force

 

J’étais donc lĂ , dans le restaurant entourĂ©e de mon seau et de ma serpilliĂšre, en pensant Ă  mon nouveau parfum. Je me moquais gentiment de moi, en me disant que mon salon de thĂ© finirait plus par ressembler Ă  un bar Ă  cookies, comme d’autres ouvrent un bar Ă  cupcakes.


Et la lumiĂšre fut !

Cookies-chocolat-framboise-grandir-avec-les-livres

 


Ne t’ai-je dit qu’il fallait miser sur ses points forts pour combler les points faibles ?

 

☻ Papilles exigeantes

☻ Passion pour les cookies

☻ Fantasme sur les pots de bonbonniÚres emplies de gùteau

☻ Adore grignoter un cookies avec mon thé à 4 h

Voilà mes points forts ! 

Des papilles exigeantes dĂ©veloppĂ©es Ă  force de manger dans les restaurants. En tant que serveuse, j’ai eu l’occasion de tester nombres de plats, du bon et du moins bon.


Je ne dĂ©veloppe pas ma passion pour les cookies, je pense que tu l’as compris.

 


Les gros pots en verre genre bonbonniĂšres, pour moi, ils sont indissociables d’un salon de thĂ©. D’oĂč me vient ce fantasme ? Surtout que je n’aime pas vraiment les bonbons, je ne sais pas
 En rĂ©alitĂ©, je pense qu’ils me viennent de la saga de mon enfance, “La petite maison dans la prairie”. Je trouvais cet alignement de bonbonniĂšre trĂšs chic. Pour tout te dire, je viens d’investir dans mon premier bocal Ă  cookies.

La-boutique-des-Oleson


HonnĂȘtement je n’achĂšte que trĂšs peu de gĂąteau sec, mais si en boulangerie il y a des cookies, je prends. Idem au Subway, je repars toujours avec un lot de cookies. Je trouve que c’est le gĂąteau parfait pour le thĂ©. Le seul que je mange lorsqu’il est servi avec le thĂ©. Je tiens cependant Ă  te prĂ©ciser que j’aime d’autres gĂąteaux. Mais va savoir pourquoi je fais une fixette sur celui-lĂ  en particulier.

 

Défi cookies, vous avez dit défi cookies ?

cuisson-cookies-chocolat-framboises-grandir-avec-les-livres

 

DÚs lors, je me suis demandée en combien de parfum je pourrais décliner mon gùteau préféré.

 


Le matin mĂȘme, je m’étais levĂ©e Ă  6 h 30 et aprĂšs un solide petit dĂ©jeuner sans cookies, je n’en avais plus, la team testeuse ayant tout dĂ©vorĂ©e dans le week-end. Le peu que j’avais mis de cĂŽtĂ©, je les avais emportĂ© la veille au restaurant. Ils ont d’ailleurs fait le bonheur de trois clients qui les ont dĂ©gustĂ©s avec leur glace ou leur cafĂ©. Avant que les patrons ne finissent la boĂźte.


Je disais donc aprĂšs mon petit-dĂ©jeuner, je me suis attaquĂ©e Ă  la fournĂ©e du jour, chocolat et framboise. HonnĂȘtement, je n’en suis pas pleinement satisfaite, il faut que j’amĂ©liore quelques points.


Loin de me faire du travail supplĂ©mentaire, cela m’a en rĂ©alitĂ© dĂ©tendue. J’adore les prĂ©parer, tester, prendre des notes, voire les gĂąteaux lever dans le four.


C’est comme ça que le dĂ©fi cookies est nĂ©.

Je me suis demandĂ©e si je serais capable de prĂ©parer une recette diffĂ©rente de cookies par jour, pendant un mois. En plus de mon travail de serveuse que j’ai repris, du blog, et de mes lectures.

Pourquoi m’imposer un tel rythme ?

cookies-chocolat-framboises-pour-Instagram[1]

 

J’ai dĂ©cidĂ© d’ouvrir en octobre 2021 un salon de thĂ© librairie, une activitĂ© rĂ©unissant mes deux passions. Mais Ă©galement un cumule de deux activitĂ©s hypers chronophages.

Si je ne suis pas capable de tenir le rythme sur un petit mois, comment le pourrai-je à grande échelle sur une année !


J’y vois un autre avantage (non, je ne parle pas de ma ligne.) J’aurais dĂ©jĂ  au minimum 30 parfums diffĂ©rents de cookies. Open-mouthed smile

Le défi cookies

C’est ballot quand mĂȘme de ne pas avoir pensĂ© Ă  ça avant, j’aurai pu commencer en dĂ©but de mois.

Je pourrais tricher et inclure les prĂ©cĂ©dentes tournĂ©es, mais hormis celle de ce matin, je n’en ai pas fait d’autres en dĂ©but de semaine.


Du coup mon défi cookies commence demain jeudi 4 juin 2020 et se terminera le samedi 4 juillet 2020.

Tu t’en doutes, je te tiendrais informĂ© de ma progression peut-ĂȘtre pas tous les jours sur le blog, mais tu auras les stories sur mon compte instagram et sur la page FB du blog.

Alors prĂȘt Ă  me suivre ! (n’oublie pas de t’abonner Ă  ces supports).

Vous aimez ? Alors partagez le ;)
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

4 rĂ©ponses sur “DĂ©fi cookies đŸȘ”

  1. Hello ! J’adore ton dĂ©fi et c’est normal de pas avoir toutes les idĂ©es d’un coup lorsqu’on se lance sur un nouveau projet. Ça mature sur le temps et c’est ce qui dĂ©veloppe de belles idĂ©es, comme tes cookies !đŸ€— J’envie tes testeurs lol !
    HĂ© bien sinon, je nous dĂ©couvre un autre point commun : la petite maison dans la prairie ! Je suis une grande fan ! MĂȘme Ă  46 ans si je tombe sur un Ă©pisode, je stoppe tout pour regarder !
    Les premiers livres que je me suis achetée, enfant, avec mon argent de poche, ce sont les 8 tomes. Ce sont les piÚces fétiches de ma bibliothÚque.
    Gros bisous ! Merci pour cet article, j’ai adorĂ© !

    1. Merci ma Roseleen, t’inquiĂštes tu vas pouvoir y goĂ»ter je t’en glisserais avec le thĂ© d’ici quelques semaines. 🙂 Ça me rassure je ne suis pas la seule Ă  ĂȘtre atteinte du syndrome de la petite maison dans la prairie. A noĂ«l j’ai mĂȘme rĂ©servĂ© un chalet au camping du mĂȘme nom que la sĂ©rie 😀 Gros bisous merci pour ton message.

    1. Coucou Lucile c’est l’un des avantages de ce genre de dĂ©fi. Mon fils est ravi, ainsi que les enfants de mes patrons, si les clients n’ont pas fini la tournĂ©e du jour, les patrons les apportent chez eux 😀

Mon blog se nourrit de vos commentaires ♄