C’est lundi, que lisez-vous ? #9

Ce rendez-vous du « C’est lundi, que lisez-vous ? » fut initiĂ© par Mallou qui s’est inspirĂ©e de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Il a depuis Ă©tĂ© repris par I believe in Pixie dust.

Le principe du c’est lundi que lisez-vous est simple : chaque lundi, je rĂ©ponds Ă  3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passĂ©e ?

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Que vais-je lire ensuite ?

 

C’est lundi que lisez-vous ? La semaine passĂ©e :

j’ai Fini

Robinson Crusoé T2 de Daniel Defoe

Robinson-Crusoé-T2

Résumé :

AprĂšs quelques premiĂšres expĂ©ditions, Robinson CrusoĂ©, marin d’York, s’embarque pour la GuinĂ©e le 1er septembre 1659. Mais le bateau essuie une si forte tempĂȘte qu’il dĂ©rive pendant plusieurs jours et finalement fait naufrage au nord du BrĂ©sil. Seul survivant, Robinson parvient Ă  gagner une Ăźle situĂ©e au large de l’OrĂ©noque oĂč il va peu Ă  peu s’assurer une subsistance convenable : il y restera prĂšs de vingt-huit ans, d’abord seul, puis accompagnĂ© d’un fidĂšle indigĂšne qu’il baptise Vendredi.
InspirĂ© de l’aventure rĂ©elle d’un marin Ă©cossais, le roman que Defoe fait paraĂźtre en 1719 connaĂźt un succĂšs foudroyant qui ne s’est plus dĂ©menti. Si James Joyce fera plus tard de Defoe le ” pĂšre du roman anglais “, ce n’est pas seulement que l’auteur innove en prĂ©tendant offrir un authentique manuscrit retrouvĂ© par l’éditeur. C’est aussi qu’il crĂ©e un hĂ©ros diffĂ©rent : homme ordinaire qui raconte son histoire extraordinaire simplement, comme il l’a vĂ©cue, Robinson touche tous les lecteurs. Et cette histoire devient un mythe que d’innombrables Ă©crivains s’attacheront Ă  rĂ©crire.

 

j’ai  lu:

 

La grande peur sous les Ă©toiles de Jo Hoestlandt et Johanna Kang

 

la-grande-peur-sous-les-Ă©toiles

 

Résumé :

“Je m’appelle HĂ©lĂšne et je suis presque une vieille dame Ă  prĂ©sent. Quand je ne serai plus lĂ , qui se souviendra de Lydia ? C’est pour cela que je veux vous raconter notre histoire.”En 1942, Ă  huit ans et demi, Lydia et HĂ©lĂšne sont les meilleures amies du monde. Ni la guerre ni les allemands ne les empĂȘchent d’aller Ă  l’Ă©cole, de jouer, de se disputer… Mais un jour, Lydia doit porter une Ă©toile jaune. HĂ©lĂšne nous raconte la soirĂ©e qui prĂ©cĂšde la disparition de son amie. Elle s’en souvient trĂšs prĂ©cisĂ©ment, c’Ă©tait la veille de ses neuf ans et Lydia avait dormi chez elle… Ce rĂ©cit inoubliable est celui d’une petite fille qui ne comprend pas pourquoi son amie la quitte le jour de son anniversaire. Son Ă©tonnement et son incomprĂ©hension font la force de cette histoire. Dans un style sobre et Ă©mouvant, l’auteur nous plonge dans un univers oĂč la rĂ©alitĂ©, terrible, se superpose au monde fĂ©Ă©rique de l’enfance. Accompagnant le texte d’ombres douces et inquiĂ©tantes, de dĂ©cors nus et de couleurs Ă©teintes, les illustrations de Johanna Kang crĂ©ent une atmosphĂšre qui marque le lecteur pour longtemps.

S’il n’y avait rien de bien original pour la passionnĂ©e d’histoire que je suis, cet album n’en demeure pas moins un coup de cƓur.

Tu peux lire mon bref avis sur Instagram ou sur la Page Facebook

 

Je suis Camille de Jean Loup Felicioli

Je-suis-Camille

Un coup de cƓur.

 

Résumé :

L’histoire d’une petite fille nĂ©e avec un corps de garçon. Un album Ă©mouvant et nĂ©cessaire.
Cette rentrĂ©e est trĂšs importante pour Camille. RejetĂ©e par ses anciens camarades d’Ă©cole qui n’acceptaient pas sa diffĂ©rence, elle espĂšre se faire de nouveaux amis. Heureusement, elle devient rapidement copine avec ZoĂ©, une fille dĂ©bordant d’Ă©nergie. Mais Camille hĂ©site Ă  lui confier son secret…

Tu peux lire mon bref avis sur Instagram ou sur la Page Facebook

 

j’ai continuĂ© :

 

Tugdual de Anne Plichota et Cendrine Wolf.

 

Tugdual-Tome-1-les-coeurs-noirs

 

Il ne me reste plus que 120 pages pour le terminer, mais comme c’est mon livre de chevet et que le soir je rentre du boulot fatiguĂ©e, je m’endors trĂšs vite, c’est pour cette raison qu’il n’avance pas aussi vite que je le voudrais.

 

Le Passageur Tome 1 Le Coq et l’Enfant de Mell Andoryss

le-passageur-tome-1-le-coq-et-l-enfant

Là encore j’avance tout doucement, au travail en attendant les clients.

Pour le moment j’aime beaucoup, j’en ai lu environ 80 pages.

 

C’est lundi que lisez-vous ? En ce moment je suis plongĂ©e dans :

 

Sans surprise Tugdual et le passageur m’accompagneront durant la semaine. J’espĂšre mĂȘme finir le premier.

 

Tugdual-Tome-1-les-coeurs-noirs

Résumé :

Serendipity, petite ville du sud des États-Unis. Tugdual, dix-huit ans, fait partie d’une famille pas tout Ă  fait comme les autres : comme lui, Mortimer, son frĂšre de dix-sept ans, et ZoĂ©, sa sƓur de seize ans, sont dotĂ©s de pouvoirs surnaturels qu’ils doivent dissimuler. Mais un autre secret pĂšse encore plus lourdement sur leur cƓur : ils exercent malgrĂ© eux une attraction irrĂ©sistible sur les autres. Et, bien pire, cette attraction est mortelle pour ceux qui la subissent. En dĂ©pit de leur prudence, ils vont bientĂŽt dĂ©couvrir que d’autres connaissent leur secret. DerriĂšre une apparente bienveillance, qui sont-ils ? Alors qu’une vĂ©ritable organisation se met en place autour d’eux et que leur mal continue de les ronger, ils font nĂ©anmoins leur possible pour vivre comme n’importe quels ados. Mais quand l’amour s’en mĂȘle, les choses se compliquent dangereusement


 

le-passageur-tome-1-le-coq-et-l-enfant

 

Résumé :

MatĂ©o n’aurait jamais dĂ» hĂ©riter du don de sa mĂšre.
Il n’aurait jamais dĂ» entendre les pleurs des fantĂŽmes.
DĂ©sormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son hĂ©ritage
 ou sombrer dans la folie !
C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il dĂ©bute son apprentissage

MatĂ©o Soler sait que les fantĂŽmes existent. Il le sait parce que sa mĂšre en a aidĂ© des dizaines Ă  trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-mĂȘme meure, des annĂ©es auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hĂ©riterait de son pouvoir. Devenu Passageur Ă  son tour, le voilĂ  contraint de lutter contre un trushal odji, une Ăąme affamĂ©e. Pour s’en libĂ©rer, MatĂ©o n’a d’autre choix que de rejoindre l’ñme dans son Ă©poque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsĂ© au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tĂąche ne sera pas si facile


 

En rentrant du travail ou entre deux, tu l’as sans doute remarquĂ©, j’aime lire des lectures plus lĂ©gĂšres ou des graphiques. Du coup samedi j’ai commencĂ© :

Les gardiens de la comĂšte T1 Une fille venue des Ă©toiles d’Olivier Gay

les-gardiens-de-la-comĂšte-tome-1-une-fille-venue-des-Ă©toiles

Résumé :

Emma, Hugo, Nathan et OcĂ©ane dĂ©couvrent une extra-terrestre dans la mĂ©tĂ©orite qui a atterri prĂšs de chez eux. Elle est en danger. Elle leur demande de devenir ses gardiens. Ils acceptent de la protĂ©ger. En Ă©change, elle leur donne des pouvoirs dĂ©fiant l’imagination.

 

Hier j’avais beaucoup de route Ă  faire, j’en ai profitĂ© pour Ă©couter les premiers chapitres de La guerre des boutons de Louis Pergaud

Je l’ai dĂ©jĂ  lu enfant, et je l’avais tout simplement adorĂ©. Je n’ai pas vu la nouvelle adaptation, mais celle en noire et blanc m’a Ă©galement bien fait rire.

 

la-guerre-des_boutons

 

Résumé :

Il commença par la blouse, il arracha les agrafes mĂ©talliques du col, coupa les boutons des manches ainsi que ceux qui fermaient le devant de la blouse, puis il fendit entiĂšrement les boutonniĂšres, ensuite de quoi Camus fit sauter ce vĂȘtement inutile ; les boutons du tricot et les boutonniĂšres subirent un sort pareil ; les bretelles n’Ă©chappĂšrent point, on fit sauter le tricot.
Ce fut ensuite le tour de la chemise : du col au plastron et aux manches, pas un bouton ni une boutonniĂšre n’Ă©chappa… – T’as pas de ” caneçon ? ” non ! repris Lebrac, en vĂ©rifiant l’intĂ©rieur de la culotte qui dĂ©gringolait sur les jarrets. – Eh bien, maintenant, fous le camp !

Je ne pense pas terminer ce livre dans ce support, car je n’ai pas Ă©tĂ© trĂšs fan de l’interprĂ©tation, entendant Ă  peine certains passages. Heureusement qu’il ne s’agit pas d’une dĂ©couverte. AprĂšs vĂ©rification, je suis surprise de constater que la moitiĂ© du livre a Ă©tĂ© parcouru le temps de mon trajet.

C’est lundi que lisez-vous ? Mes prochaines lectures

Lorsque j’aurais fini Tugdual, en attendant d’avoir la suite, j’ai toujours l’intention de lire Cogito de Victor Dixen

Cogito-victor-dixen

Je pense que je continuerais Ă©galement la saga des gardiens de la comĂšte. Puisque je possĂšde les trois premiers tomes sortis.

les-gardiens-de-la-comĂšte-tome-2-l-attaque-des-pilleursles-gardiens-de-la-comĂšte-tome-3-Tous-contre-l-imposteur

Vous aimez ? Alors partagez le ;)
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

4 rĂ©ponses sur “C’est lundi, que lisez-vous ? #9”

Mon blog se nourrit de vos commentaires ♄